osint

Cybersécurité des petites entreprises : le guide ultime

Si vous êtes une PME, la cybersécurité pour les petites entreprises peut sembler incroyablement
complexe et semée d’embûches sans fin.

Mais, bien qu’il y ait beaucoup en jeu avec des mesures de sécurité inefficaces menaçant potentiellement votre productivité, vos comptes bancaires et les données personnelles de vos employés et de vos clients. Le chemin vers une sécurité efficace ne doit pas être difficile.

Dans ce blog, nous expliquons tout ce que les propriétaires de petites entreprises doivent savoir sur la protection de leur organisation et la réduction du risque de failles de sécurité.

Pourquoi la cybersécurité présente des risques uniques pour les PME

Les difficultés auxquelles les petites entreprises sont confrontées lorsqu’elles font face aux cyber-risques peuvent être séparées en coûts financiers et en leur capacité à obtenir des conseils d’experts.

Lorsque nous parlons de « coût », plusieurs problèmes sont en jeu. Tout d’abord, il y a le fait que de nombreuses petites et moyennes entreprises n’ont pas le budget pour investir dans des défenses globales.

Dans un second temps, il y a les coûts que les organisations subissent suite à un incident de sécurité. Nous parlerons des effets financiers spécifiques de cela plus en détail ci-dessous, mais il convient de noter que le premier problème affecte clairement l’autre.

Si une PME hésite à investir dans des pratiques de cybersécurité, elle est plus susceptible d’être victime et subira des coûts exponentiellement plus élevés en conséquence. Dans certains cas, les dommages seront insurmontables.

Vous ne pouvez pas arrondir les angles en matière de cybermenaces. Aussi petit que soit votre budget, vous devez trouver un moyen d’aborder la cybersécurité.

Heureusement, comme le note « Data Ladder » , il existe plusieurs moyens simples de renforcer vos pratiques de sécurité. Telles que la mise en œuvre de la continuité des activités, le chiffrement des données et la réduction de la quantité de données que vous stockez, etc.

Cela nous amène à la deuxième difficulté à laquelle vous faites face : obtenir des conseils d’experts. La demande de professionnels de la cybersécurité dépasse de loin l’offre, un rapport affirmant qu’il y aura 3500 emplois non pourvus dans l’industrie d’ici à 2023 .

Ceux qui possèdent les compétences nécessaires peuvent donc percevoir un salaire beaucoup plus élevé, ce qui signifie que les petites organisations sont totalement exclues du marché.

Le meilleur plan d’action pour les PME est de se tourner vers l’interne, en offrant aux employés existants la possibilité d’évoluer vers une carrière dans la cybersécurité .

Les personnes ayant une formation en informatique sont particulièrement adaptées à ce changement de carrière, car, bien que la technologie n’englobe qu’un aspect de la sécurité de l’information, il y a un grand chevauchement.

cybersecurité

Pourquoi les PME ne peuvent pas ignorer la cybersécurité

Examinons maintenant de plus près les répercussions auxquelles les petites organisations sont confrontées si elles ne traitent pas correctement la cybersécurité.

Perturbation des activités

Le premier problème que vous rencontrerez est la perturbation des activités. Une attaque contre vos systèmes peut paralyser votre réseau ou vous obliger à fermer certaines parties de votre entreprise pour vous assurer que les cybercriminels ne peuvent plus accéder à vos données.

Le temps de rechercher la cause de la faille et de remettre vos systèmes en ligne, vous ne pourrez pas effectuer certaines opérations et risquez de subir une perte de production.

Coûts de réparation et amendes réglementaires

Se remettre en marche n’est que votre premier obstacle. Si l’incident devient suffisamment grave, vous seriez dans l’obligation de contacter les clients concernés ainsi que votre autorité de contrôle de la protection des données, En France, c’est la CNIL.

La simple notification des clients peut être une entreprise coûteuse et chronophage.

Vous devrez peut-être établir des services d’assistance afin que les personnes concernées puissent entrer en contact pour en savoir plus ou proposer des vérifications de légitimités complémentaires.

En plus de cela, la CNIL peut très bien décider que l’incident est le résultat d’une violation du RGPD (Règlement général sur la protection des données) , auquel cas, vous êtes passible d’une sanction financière et de poursuites judiciaires.

Atteinte à la réputation

Enfin, l’incident pourrait nuire à la réputation à long terme. Il peut être difficile pour les organisations de conserver la confiance des clients et c’est particulièrement vrai pour les petites organisations, vous pouvez donc rencontrer un taux de désabonnement important.

Selon le Benchmark Report 2021 du RSSI , un tiers des organisations ont déclaré avoir subi une atteinte à leur réputation suite à une violation de données.

Principales menaces pour les PME

Selon le rapport d’enquête sur les violations de données 2020 de Verizon (agence de Télécom USA) , 28 % des violations de données impliquaient des PME. Mais, qu’est-ce qui les rend si vulnérables ?

Leur plus grande vulnérabilité est l’erreur humaine . Les petites organisations sont beaucoup moins susceptibles que les grandes d’avoir établi des programmes de formation systématiques de sensibilisation du personnel , ce qui signifie qu’il y a une possibilité accrue qu’une personne commette une erreur facilement évitable.

Cela inclut des choses telles que la réutilisation de leur mot de passe sur plusieurs comptes , tomber dans le piège d’une escroquerie par hameçonnage ou ne pas éliminer correctement des informations sensibles lorsqu’elles ne sont plus nécessaires.

Dans le même ordre d’idées,

les employés des petites organisations sont plus susceptibles d’ agir de manière malveillante en utilisant délibérément des informations d’une manière préjudiciable à l’organisation.

L’une des raisons en est que les petites organisations sont moins susceptibles d’avoir des outils de surveillance pour les prendre sur le fait.

Par exemple:

Ils pourraient ne pas avoir de contrôles d’accès installés, ce qui limiterait la quantité d’informations qu’un employé pourrait voir.

Sans cela, n’importe quel membre du personnel pourrait voler des informations sensibles (peut-être avec l’intention de les vendre sur le dark web), et l’organisation serait incapable de dire qui en est responsable.

Une autre menace à laquelle les petites organisations en particulier sont vulnérables est le ransomware .

Il s’agit d’un type de logiciel malveillant dans lequel les pirates criminels empêchent les utilisateurs d’accéder à leurs systèmes et demandent de l’argent pour un code de déchiffrement.

Le moyen le plus efficace d’atténuer le risque de rançongiciel consiste à sauvegarder régulièrement vos fichiers sur un serveur externe. De cette façon, si vos systèmes sont infectés, vous pourrez les déconnecter, effacer les données et restaurer vos informations à l’aide des sauvegardes .

Ce processus prendra un certain temps , de quelques jours à quelques semaines, selon la taille de vos opérations. Cependant, ce sera beaucoup moins coûteux et perturbateur, et c’est une approche beaucoup plus prudente que de payer un criminel et d’espérer qu’il tiendra parole.

Malheureusement, de nombreuses PME n’investissent pas dans des stratégies de sauvegarde complètes, ce qui en fait une cible idéale pour les escrocs.

Que pouvez-vous faire pour protéger votre petite entreprise des cybermenaces ?

La plupart des petites organisations savent qu’elles devraient faire plus pour se protéger, mais il peut être difficile de savoir par où commencer. C’est là que Webmaster-Alsace peut instaurer une cybersécurité en tant que service peut vous aider.

Avec ce service d’abonnement annuel, nos experts sont à votre disposition pour vous conseiller sur la meilleure façon de protéger votre organisation.

Ils vous guideront tout au long des analyses de vulnérabilité, de la formation du personnel et de la création de politiques et de procédures, qui constituent l’épine dorsale d’une stratégie de sécurité efficace.