Les 5 bonnes pratiques de la cybersécurité

Les bonnes pratiques de cybersécurité

Les 5 meilleures pratiques de cybersécurité
que chaque petite entreprise
doit adopter maintenant

La cybercriminalité est un gros problème pour les petites entreprises, et cela ne fait qu’empirer. Instaurer les bonnes pratiques de cybersécurité est devenu une obligation. Selon le dernier rapport de nos confrères McAfee Entreprise et FireEye, « Cybercrime in a Pandemic World: The Impact of COVID-19”, 81 % des organisations mondiales ont subi une augmentation des cybermenaces depuis le début de la pandémie, et en 2020, le coût des cybercrimes a atteint environ 4,2 $. Milliards, les petites entreprises étant une cible populaire.

Une autre étude a révélé que 88 % des chefs de petites entreprises estimaient que leur entreprise était vulnérable à une cyberattaque, déclarant qu’ils ne pensaient pas disposer de suffisamment de ressources pour se protéger de manière adéquate.

La bonne nouvelle ? Vous pouvez prendre des mesures pour protéger votre petite entreprise, et vous devez le faire rapidement.

Les cybermenaces se multiplient

Selon une étude récente d’Accenture, les entreprises ont subi en moyenne 270 cyberattaques en 2021, soit une augmentation de 31 % par rapport à 2020. Sur ces 270 attaques, qui comprenaient un accès non autorisé à des données, des applications, des services, des réseaux ou des appareils, 29 ont réussi, comparativement à une moyenne de 22 attaques réussies en 2020.

Ces chiffres reflètent la tendance générale d’un monde de plus en plus dangereux. À mesure que la technologie progresse et devient progressivement interconnectée, les cyberattaques deviennent toujours plus difficiles à défendre, par conséquent, de plus en plus de petites entreprises sont victimes de la cybercriminalité.

Certaines des préoccupations de cybersécurité dont les experts disent être conscients en 2022 incluent :

  1. Logiciels de rançon (ransomware).
  2. LesFailes de sécurité dans les systèmes établis sur le cloud, comme les plateformes de messagerie et en ligne
  3. Les menaces persistantes avancées (APT)
  4. Les Hacks IoT (Internet des objets) de haut niveau
  5. La sévère augmentation des attaques sur les ordinateurs/réseaux de travail à domicile en raison de systèmes non corrigés et de faiblesses d’architecture
  6. Les escroqueries par ingénierie sociale
  7. L’augmentation des attaques contre les chaînes d’approvisionnement des organisations.

La seule façon de protéger votre entreprise contre la cybercriminalité est de prendre des mesures préventives. Instauré une sensibilisation de votre personnel à la cybersécurité n’est plus une option, c’est une nécessité. Il est temps de rassembler votre équipe et d’élaborer une stratégie de cybersécurité complète pour votre entreprise. Webmaster-Alsace.fr peut vous aider pour cela…

Voici donc :
5 bonnes pratiques de cybersécurité
que chaque petite entreprise doit suivre

Les cyberattaques sont une menace constante pour les entreprises de toutes tailles. Les petites entreprises sont particulièrement exposées aux violations de données et aux cyberattaques, car elles ne sont pas toujours équipées des outils et des ressources appropriés pour lutter contre ces menaces. Cependant, il existe encore des mesures utiles que vous pouvez prendre pour protéger votre entreprise. Voici cinq pratiques de cybersécurité que chaque petite entreprise devrait mettre en œuvre immédiatement :

5bonnes-pratiques-de-la-cybersécurité
Les hackers font tous
pour vous ressembler...

 

1. Former tous les employés aux bonnes pratiques de cybersécurité

L’une des mesures de sécurité les plus critiques pour les petites entreprises consiste à former tous les employés aux meilleures pratiques de cybersécurité. Cela garantit que vos employés comprennent les risques associés à l’accès aux données et aux systèmes de l’entreprise, et cela leur fournit les connaissances et les outils nécessaires pour se protéger contre la cybercriminalité.

Pour éduquer efficacement vos employés, présentez-leur des politiques de cybersécurité claires qui décrivent les risques, les défenses en place et les mesures qu’ils peuvent prendre pour se protéger. Vous pouvez également proposer des programmes formels de formation en cybersécurité pour vous assurer qu’ils sont à jour sur les dernières menaces et solutions. Organisé une journée de sensibilisation à la cybersécurité

2. Mettre en œuvre le contrôle d’accès fondé sur les rôles (RBAC)

L’un des moyens les plus efficaces de protéger vos données et vos systèmes contre les cyberattaques consiste à mettre en œuvre un contrôle d’accès fondé sur les rôles (RBAC). RBAC vous permet d’attribuer des autorisations spécifiques à différents employés en fonction de leur rôle dans l’entreprise, en contrôlant qui a accès à quelles données.

Par exemple, vous pouvez accorder à certains employés l’accès au système de messagerie de l’entreprise et accorder à d’autres l’accès à la plateforme de vente numérique de l’entreprise. Cela garantit que les employés n’ont accès qu’aux systèmes et aux données nécessaires pour faire leur travail.

Cela empêche par ailleurs les employés d’accéder à des données sensibles dont ils n’ont pas besoin, ce qui réduit leur risque d’être victime d’un vol de données.

3. Lancez la sauvegarde et la récupération de données automatisées à distance

La protection des données est l’une des pratiques de cybersécurité les plus cruciales pour les petites entreprises. L’un des moyens de protéger vos données contre les cyberattaques consiste à lancer une sauvegarde et une récupération de données à distance automatisées, ce qui vous permet de stocker une copie supplémentaire de vos données hors site dans un emplacement sécurisé.

Une solution automatisée de sauvegarde et de récupération de données à distance protège non seulement vos données contre les cyberattaques, mais vous offre également la possibilité de restaurer vos données en cas de violation de données.

4. Authentification multifacteur (MFA)

La MFA exige que les utilisateurs fournissent des informations supplémentaires pour prouver leur identité lorsqu’ils accèdent aux données et aux systèmes de l’entreprise, au-delà de leur nom d’utilisateur et de leur mot de passe. Ces informations supplémentaires peuvent inclure un code envoyé par SMS à votre appareil mobile, une empreinte digitale, etc.

La MFA rend l’accès à vos données et systèmes beaucoup plus difficile pour les cybercriminels, offrant une couche de sécurité supplémentaire si un cybercriminel contourne votre mot de passe.

Alors que la MFA s’arrêtait à l’authentification à deux facteurs, elle implique désormais généralement plusieurs étapes pour s’assurer que la personne qui tente d’accéder est bien celle qu’elle prétend être.

5. Sécurisez vos réseaux Wi-Fi

Enfin, l’une des pratiques de cybersécurité les plus cruciales pour les petites entreprises consiste à sécuriser correctement vos réseaux Wi-Fi pour garantir que vos employés se connectent à un réseau sûr lorsqu’ils accèdent à Internet via votre entreprise. Sachez que l’utilisation du WIFI doit se faire uniquement si vous êtes dénué d’autres choix.

Priorisez votre cybersécurité avec l’aide de la Webmaster-alsace
Quelle que soit la taille de votre entreprise, la cybersécurité doit être une priorité. Webmaster-alsace reconnaît que les entreprises de petites tailles sont confrontées à des défis uniques en matière de cybersécurité, et nous sommes là pour vous aider.